Vitamine E: naturelle, peau, aliments, carence & effets secondaires


La vitamine E est une vitamine liposoluble qui se présente sous huit formes différentes. Chacune d’entre elles exerce une activité biologique, la plus active chez les hommes étant l’alpha-tocophérol, un puissant antioxydant. Les suppléments de vitamine E sont le plus fréquemment vendus sous forme d’acétate d'alpha-tocophérol, une forme d’alpha-tocophérol qui préserve au mieux la fonction antioxydante. La version synthétique, deux fois moins puissante que la forme naturelle, est étiquetée "D, L", la vitamine naturelle "D".

Les antioxydants tels que la vitamine E protègent les cellules des effets des radicaux libres dont les effets nuisibles sur les cellules sont bien connus et qui contribuent à l’apparition des maladies cardio-vasculaires et du cancer. Des études sont actuellement menées pour déterminer si la vitamine E peut aider à prévenir ou à retarder la survenance de ces pathologies grâce au fait qu’elle limite la production de radicaux libres. On a également démontré que la vitamine E joue un rôle important dans le système immunitaire, l’ADN et dans d’autres processus métaboliques. A forte dose la vitamine E a une action intéressante sur le cholestérol : elle augmente le "bon cholestérol" et diminue le "mauvais cholestérol".

La carence en vitamine E
Une carence prolongée de vitamine E peut conduire à des problèmes neurologiques causés par une conduction nerveuse déficiente.

Effets indésirables
Un apport trop important en vitamine E peut causer des problèmes des troubles de la vision, de la diarrhée, des maux de tête, de la nausée, des troubles gastro-intestinaux des crampes abdominales et une fatigue inhabituelle.

Les aliments contenant de la vitamine E
Huile de germe de blé, Noisettes, Huile de tournesol, Margarine au tournesol , Huile de colza , Huile de carthame, Huile d’arachide ou d’olive, Avocat, Asperges, Épinards, Chocolat , Jaune d'œuf …